Vos questions / Nos réponses

Les Fichiers Pack ECO Pro

Les fichiers prospections

Guides Pratiques

Glossaire

Emails B to C : Pourquoi sur le marché, le coût des emails varie autant ?

10 000 emails pour 100 euros, une formule à petit prix groupant plusieurs millions d’emails pour quelques centaines d’euros… les offres d’emails à des prix défiant toute concurrence ne manquent pas sur le marché. Le tout est de savoir ce qu’il y a derrière et ce que vous achetez réellement à ce prix. Le tarif seul (tout aussi attractif qu’il puisse être) n’est rien si l’exploitation des adresses qui s’y rattachent, présente un risque vis-à-vis de la réglementation en vigueur ou une qualité réduite. Posez vous donc les questions qui permettront de mesurer le sérieux de l’offre qui vous est faite :

  • Les emails proposés sont ils collectés de manière légale ? Comme la loi le demande, sont ils réellement opt’in ? Si ce n’est pas le cas, c’est contre vous que la CNIL peut se retourner en cas de plainte de l’un des individus présent dans le fichier exploité.
  • La base est elle réactualisée et à quelle fréquence ? La cible correspond elle bien à ce que vous avez demandé ? Si tel n’est pas le cas, quel est l’intérêt de louer des emails peu chers si seule un petit nombre aboutit. Posez vous également la question de l’identité des destinataires : sont-ils tous majeurs ? Habite- t-ils tous réellement en France ?

Il est possible qu’un fichier d’emails légalement constitué et décemment actualisé puisse vous être proposé à un coût défiant toute concurrence. Dans ce cas, intéressez vous à la fréquence à laquelle sont exploitées les adresses qu’il comporte. L’entretien d’une base coûte cher et trouver le maximum d’occasions de la louer peut être une opportunité d’amortir son coût. Ce qui signifie que les prospects que vous allez contacter risquent d’être sur-sollicités, ce qui n’est pas de bonne augure pour l’accueil qui pourra être fait à l’email que vous vous apprêtez à leur adresser. Utiliser un fichier sur exploité comporte également le risque d’un "blacklistage" de votre nom de domaine par les FAI (fournisseurs d’accès internet) qui mesurent par messages : les taux de plaintes et autres rejets.

Il n’y a donc pas de secret, une bonne base emails doit :

  • contenir des informations collectées légalement.
  • contenir des emails opt’in.
  • être issue d’une source fiable (afin de s’assurer que les critères proposés présente une fiabilité relativement bonne, il est cependant à noter que généralement la fiabilité des critères de sélection d’une base emails sera inférieur aux bases postales)
  • être entretenue pour vous éviter :
    • de fort taux de NPAI
    • d’être considéré comme un « spammeur »
  • Ne doit pas être surexploitée. Tout bon propriétaire de bases emails respectera cette déontologie afin de ne pas épuiser sa propre base et pour éviter à ses clients de faire des opérations qui n’engendrent strictement aucun retour.

Ensuite parmi les « bonnes bases emails », la différence de prix se fera selon : les modes de collecte, les ciblages proposées (plus une information est rare dans les fichiers plus elle est onéreuse).

A titre indicatif, les prix moyens des bases d’emails "dignes" de ce nom, présentent, pour des quantités généralement situées à moins de 50 000 emails, des prix variant (selon les critères de ciblage demandés) entre 0,13 et 0,23 euros HT par emails.
L’échelle inférieure des prix d’une "bonne" base se situe aux environs de 0,04 à 0,06 euros HT, mais attention pour bénéficier de ces tarifs il vous faudra louer plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’emails.

17 mars 2022