Vos questions / Nos réponses

Les Fichiers Pack ECO Pro

Les fichiers prospections

Guides Pratiques

Glossaire

Fichiers BtoC "réels" et "estimés" : quelles différences ?

Les deux grandes familles de fichiers BtoC que vous retrouverez sur le marché sont :

Les Fichiers aux données dites "réelles" ou "constatées" : Sur ces fichiers, les informations qualifiant les individus (âge, profession, nbre d'enfant(s), statut d'occupation du domicile, situation familiale…) sont directement communiquées par les personnes elles-mêmes au travers :

  • leur participation à une action promotionnelle (participation à un jeu, un concours…)
  • une relation commerciale (remise d'une carte de fidélité, abonnement presse, inscription sur un site )
  • un acte d'achat (ex personnes ayant acheté un produit électroménager au cours des 12 derniers mois)

Afin de préserver un bon niveau de qualité, c'est plutôt vers les "abonnés Presse" et "porteurs de carte de fidélité" que nous nous orientons chez Ideabase pour constituer nos bases de données. Par ces biais, les informations qualificatives sont obtenues au travers une relation commerciale qui par essence, implique l'individu et le pousse par son statut de client, à éviter les communications d'informations erronées. L'avantage principal est donc le maintien d'un niveau de fiabilité assez élevé (environ 85%).

Ces fichiers sont appropriés à des campagnes de Marketing Direct "thématiques" à destination d'une population spécifique : fonctionnaires, cadres/hauts revenus, jeunes actifs…

Il est important de savoir que les fichiers dits ne sont pas exhaustifs du potentiel réel existant. Ainsi, sur une zone géographique trop restreinte, le potentiel disponible risque d'être faible (pour exemple, nous n'avons qu'une partie des : cadres, fonctionnaires ou propriétaires de la ville de Nantes). Dans ces cas, vous disposez alors d'une solution consistant à faire appel à la solution qui suit.

Les Fichiers aux données dites "estimées" : Les informations qualifiant l'individu (âge, CSP, statut d'occupation de la résidence principale…) sont cette fois estimées par le biais de scores établis sur les données statistiques et socio démographiques (émanant de l'INSEE, de la DGI, DDE) qui appréhendent l'environnement de vie et d'habitation de la personne.

L'exemple le plus représentatif d'une telle démarche est celui appliqué au fichier des abonnés aux téléphones dont les critères de sélections proposés (tranches d'âges, types d'habitats, niveau de vie) sont déterminés/estimés selon différents principes de scoring.

Ces adresses ont l'avantage de présenter un faible coût unitaire mais en contrepartie baissent en fiabilité (environ 65%) par rapport à celles des fichiers de données dites "réelles".

Ces bases sont appropriées à des actions locales destinées à créer le trafic vers un point de vente par exemple ou quand l'on souhaite toucher le maximum de la population.

Comme pour leur aspect légal, il est primordial de demander au prestataire quelle est nature du fichier qu'il vous propose : s'agit-il de données "réelles" ou "estimées" ? Les prix et la fiabilité de chacune, diffèrent grandement. Vous vous devez donc de savoir précisément ce que vous achetez

17 mars 2022