Vos questions / Nos réponses

Les Fichiers Pack ECO Pro

Les fichiers prospections

Guides Pratiques

Glossaire

Fichiers de prospection à très faibles coûts, qu’en penser ?

Le marché des fichiers recèle parfois de bien étonnantes découvertes en matière de tarifs. Lors de vos recherches de prestataires, vous avez très certainement dû être confronté à des fichiers proposés à des prix défiant toute concurrence.

Face à ces offres étonnement basses, il est légitime que vous vous interrogiez sur le caractère légal de ces fichiers ainsi que sur leur véritable valeur commerciale :

Concernant le respect des lois gérant la constitution et l’exploitation des fichiers marketing :

La constitution de ces bases a-t-elle bien respecté les règles strictes régissant la collecte et le stockage de données qualifiant les individus (valables même si ces derniers sont des professionnels) qu’impose la loi en matière de fichier marketing.
Que ferez-vous si vous êtes dans l’incapacité de démontrer à un individu qui vous en fait la demande, que les données le concernant, ont été collectées dans le respect de la légalité ?
C’est parce que ce genre situation peut parfois dangereusement s’envenimer qu’il vous faut exiger des engagements écrits à toutes ces questions liées à l’aspect légal des choses.

Concernant la qualité des données contenues dans les fichiers marketing :

Face à une offre commerciale alléchante, il est impératif que vous sachiez ce que vous achetez pour le prix affiché : les fichiers à "bas coûts" sont malheureusement loin d’être toujours synonyme de bonnes affaires.

Les informations qui qualifient les individus ou entreprises des fichiers que l’on vous propose, ne doivent pas remonter à trop loin dans le temps sous peine de "péremption" : que diriez-vous à vos commerciaux si ces derniers s’apercevaient que le fichier de "jeunes actifs" que vous leur avez fourni s’appuie sur des données collectées il y a plus de 2 ans.

Un fichier digne de ce nom, doit bénéficier d’une procédure d’actualisation régulière destinée à mettre à jour les coordonnées des individus ou des entreprises. A titre indicatif, une adresse postale doit être vérifiée tous les trimestres au minimum, les coordonnées téléphoniques tous les mois si possible. Gardez à l’esprit qu’un fichier (qu’il groupe des particuliers ou des professionnels) "s’érode" d’environ 3 à 5% par mois. Demandez au prestataire s'il s’engage contractuellement au remboursement des NPAI.

Tous ces travaux d’actualisation ont un coût qu’une proposition à trop "bas prix" ne pourra assumer. A titre d’exemple, il est difficilement envisageable de penser que vous puissiez bénéficier de données de moins de 3 mois en achetant les coordonnées de tous boulangers de France à moins de 350 euros, à fortiori pour un base de plusieurs millions d’emails de particuliers à moins de 800 ou 1000 euros qui de surcroît, présente très certainement l’écueil de ne pas être en conformité avec la réglementation RGPD sur le caractère "optin" des emails.

La conclusion s’impose d’elle-même :

Appréhendez ce que vous achetez. Imposez à votre prestataire de vous dire qu’elle est la véritable nature de son fichier aux adresses à moins de 1 centimes ! Ce n’est qu’en connaissance de cause que vous pourrez juger de la pertinence d’une offre commerciale alléchante !

Impression des documents, mobilisation de vos équipes, timbrage, routage… Une opération de marketing direct présente un coût allant bien au-delà de celui de son fichier, alors ne laissez aucun coin d’ombre planer sur la qualité intrinsèque de ce dernier.

17 mars 2022